Prendre le temps…

Prendre le temps de regarder, d’écouter, de sentir.
Prendre le temps d’observer ce qu’il se passe autour de nous, d’aimer, de mieux vivre ensemble.
PRENDRE LE TEMPS DE VIVRE TOUT SIMPLEMENT !

 

Paradoxe difficilement réalisable de nos jours dans un monde où l’on nous demande d’aller de plus en plus vite, de plus en plus loin et d’être de plus en plus performant.

Et pourtant…

Écouter son corps et ce qu’il essaie de nous faire comprendre par le biais de nos petits maux (“mots”), observer autour de nous les réponses à nos questions (synchronicités), prendre le temps de vivre devrait faire parti intégrante de notre quotidien et est indispensable à notre bien-être.

Rester à l’écoute de notre nature humaine et de la nature, de nos rythmes, de nos cycles et les respecter.
Chaque chose à un sens : dormir et se reposer (avant minuit, nous récupérons 2 fois plus qu’en fin de nuit), s’alimenter de façon saine (en fonction des fruits et légumes de saison car ils apportent ce dont le corps a besoin, selon nos besoins du moment), prêter une attention particulière à nos rêves nocturnes car ils nous aiguillent, être moins actif en hiver qu’en été tout comme la nature, se détoxifier à chaque changement de saison (se revitaliser et préparer l’hiver à l’automne, se purifier des toxines accumulées en hiver au printemps), s’occuper en vue de se réaliser (emploi, famille et loisirs), se sentir en sécurité et écouter nos peurs, agir selon ses croyances, etc.
C’est-à-dire se respecter soi-même, apprendre à s’aimer et se voir tel que l’on est réellement : un être spirituel, dans toute sa globalité, unique et précieux, avec d’énormes potentiels endormis mais qui restent à découvrir.

À l’heure d’aujourd’hui où tout va trop vite, la Vie nous demande de ralentir, de se poser pour regarder. La méditation et la contemplation en font parties et peuvent nous y aider pour quelques minutes dans une journée ou quelques heures pour certains.

Parfois, la Vie nous oblige à nous arrêter pour enfin regarder et comprendre ! (dépression, maladie – “mal a dit”, situations de vie difficiles – plus de travail…). Elle nous met à l’arrêt.
À tous ces événements vécus, il y a toujours une bonne raison pour nous faire grandir un peu plus et nous faire évoluer. Au début, nous pouvons y voir le négatif (“pourquoi moi ?”), ensuite et avec le recul, nous y voyons toutes les subtilités, les potentiels, le positif, la leçon… en règle générale, sauf pour ceux qui ne veulent toujours pas voir ou entendre, chacun suivant son propre chemin.

Nous serions beaucoup plus “productifs” en prenant le temps. C’est sûr qu’à court terme, non, mais à plus long terme, nous aurions tous les bénéfices et ce serait gratifiant.
Tout comme se soucier du bien-être de chacun “Est-ce qu’il va bien ?”.
Nos vies seraient d’une qualité optimale, nous serions à l’écoute de nous-même et des autres, dans l’Amour avec tous les bénéfices qui en découleraient, nous serions dans une spirale positive qui nous tirerait vers le haut plutôt que vers le bas.

L’Humanité aura-t-elle le courage un jour d’inverser cette spirale infernale dans laquelle elle se trouve et qui pourrait l’emmener jusqu’à sa perte… pour aller vers son bonheur, son évolution en accord avec les lois de la Vie, vers l’Amour tout simplement ?

Il nous reste encore beaucoup à faire pour y parvenir mais “Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.” (Proverbe africain)

Sev